Le festival de la FAFI à New York : L’évènement est-il passé à côté?

10 Septembre 2013

africatvusa.net
La Federation des Femmes Ivoirienne (FAFI ) que nous avons découverte hier ( NDLR) dimanche au Parc Marcus Garvey à New York n’est pas la même dynamique que nous avons vue à leur soirée époustouflante du 09 mars 2013. C’était une soirée taillée sur mesure, où elles y avaient convié d’imminentes personnalités ivoiriennes et americaines notamment Madame Anne Ouleto ministre de la femme au cours de laquelle elles avaient fait montre de leur competence et de leur savoir faire professionnel.

Mais ce dimanche dernier 8 Septembre 2013 était tout sauf un festival digne de ce nom. L’évènement qui proposait un spectacle tout azimut de défilé de mode , tombola, danses et autres n’a pas été respecté selon le programme. L’organisation, la prestation des artistes, le contenu étaient vides de leur contenu. Le spectacle prévu de 12 heures à minuit, n’a débuté qu’a 17 heures et a pris fin avant l’heure indiquée sur les prospectus. La soixantaine de personnes qui a fait le déplacement est restée sur sa faim jusqu’à la fin du spectacle sans satisfaction. Ceux qui sont venus sont repartis déçus comme un chien qui cache sa queue après avoir avoir raté son gibier. Seul la gastronomie n’a raté de son goût et de sa saveur. Tout le monde s’est gavé à sa faim. Une femme americaine de la soixantaine me confondant aux organisateurs me demanda à quand le passage des vrais artistes. Elle s’attendait certainement à la prestation des danseurs et percussionnistes chevronnés que le public americain a l’habitude de decouvrir au summer time. Mais rien s’en faut c’était plûtot quelques enfants de la communauté qui imitaient les danses americaines, avec la timide prestation de Kady doumbia et I. bassane artiste Burkinabete. Tout semblait être improvisé sans professionalisme vraie. Si ce deuxième festival a été un fisco parce qu’elles n’ont pas tiré les leçons de l’echec du premier festival l’an dernier.

C’est vivement que la Fédérarion des Femmes Ivoiriennes la FAFI mette les bouchées doubles pour mieux préparer le troisième Festival l\'année prochaine, alors elles feraient mieux approcher les concepteurs des spectacles pour mieux se preparer et éviter les manquements qui se sont produits. Eles sont braves, dynamiques et compétentes et personne n'en doute c’est vrai!! mais la concurrence est rude et à leur porte car le show biz ne fait pas de cadeau.Nous esperons les rencontrer dans les jours à venir pour en edifier

Karim Tosh
Diaspora Usa